Nature

C’est en 2002 à Sherbrooke, qu’a vu le jour le Rendez-vous d’Howard, dans le cadre du bicentenaire de Sherbrooke.

L’événement se voulait à l’origine une simple fête de quartier. L’événement a rapidement intégré la thématique Arts-Nature-Culture à ses activités. Ayant comme site d’accueil, le magnifique Domaine Howard, le Rendez-vous d’Howard s’est imposé comme un incontournable, dès la toute première conférence de presse de l’événement en 2002.

Présidente de l’événement depuis sa création, Chantal L’Espérance a pu compter sur l’implication de nombreux administrateurs et bénévoles de tous les milieux pour s’impliquer au sein de l’organisation. Certains d’entre eux s’en sont allés, certains ont été remplacés, mais tous ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour que le Rendez-vous atteigne l’envergure qu’on lui connaît aujourd’hui.

Avec des moyens modestes, le comité organisateur des premières éditions aura toujours cherché à se distinguer. Fier et innovant, il s’inspire encore aujourd’hui de la notoriété du site qui évoque les célébrations richissimes, les réceptions mémorables et l’activité sociale de la Famille Howard qui, depuis les années folles, occupait brillamment les lieux.

La visite des manoirs historiques est sans contredit l’attraction maîtresse. Mais le Rendez-vous met aussi en valeur, le talent d’artistes, artisans, exposants et interprètes du patrimoine qui se déploient alors en pleine nature sur plusieurs plateaux et sur autant de scènes ou chapiteaux pour présenter au public le fruit de leur art.

Musiciens et chanteurs de tous les styles, comédiens des arts de la scène, conteurs, peintres, amuseurs publics, maquilleurs et horticulteurs font le bonheur des visiteurs. Ils se réjouissent aussi des animations diverses, telles que fermette des animaux, chapiteau des insectes, dégustations de produits locaux ou de scotchs et whiskys, feux d’artifice, tours de calèches ou de voitures anciennes, services de thé à l’anglaise, interprétations du patrimoine, soupes populaires, confections de tartes aux pommes…

D’une seule journée d’activités à ses débuts, l’événement se déploie maintenant sur une longue fin de semaine de trois jours. Rien n’est épargné pour faire revivre la magie d’une époque révolue, mais significative pour la renommée de Sherbrooke. Enrichi de l’histoire exceptionnelle des Cantons-de-l’Est, du patrimoine architectural des demeures de granit gris et du site enchanteur du parc du Domaine, le Rendez-vous d’Howard poursuit ainsi son devoir de mémoire, celui plus formel de Charles Benjamin Howard au moment de céder son joyau en héritage à la Ville de Sherbrooke.